Semaine de la Mobilité : témoignages de salariés de Generali

Dans le cadre de sa commission Mobilité, Plaine Commune Promotion avec Plaine Commune et SNCF ont proposé aux entreprises adhérentes, différentes animations durant la Semaine de la mobilité.

Cette semaine de la mobilité est l’occasion de mettre en avant les actions menées au sein des entreprises. Trois salariés de Generali ont ainsi témoigné et expliqué leur choix de mobilité alternative à la voiture et aux transports en commun :  

  • « J’ai échangé le RER pour un vélo trouvé dans une brocante »

« Avoir la possibilité de se défouler physiquement avant ou après le travail permet d’extérioriser la journée qui est principalement sur un ordinateur, on gagne en qualité de vie. De plus, ne pas dépendre d’un horaire de transport est libérateur »

Thibault DALY 27 ans, Chargé d’études techniques à la Technique Assurance dans l’équipe Données et Approche Client.

  • « Depuis la crise covid, et la sortie du 1er confinement, je viens au bureau en Vélib électrique. Je n’aurais peut-être jamais essayé sans cette crise, pensant que le trajet Montrouge (où j’habite) Saint-Denis comme était infaisable en vélo et désagréable, mais notamment grâce aux nouvelles pistes cyclable, j’ai découvert que ce trajet se fait très bien ».

De mon point de vue, 2 éléments majeurs ont rendu les déplacements en région parisienne d’avantage possibles et d’avantage sécurisés : le fort développement de nouvelles pistes cyclables (notamment les fameuses coronapistes) et l’augmentation du nombre de cyclistes.

Jean-Sébastien Vieu, 36 ans, manager au sein de la Technique Assurance Non-Vie.

  • « Je viens au bureau à vélo depuis 5 ans, toute l’année quelle que soit la météo. Encouragé par l’installation d’un local dédié chez Generali, j’ai testé le vélo un été. Après quelques ajustements (notamment pour me protéger des pluies intempestives), je l’ai adopté et c’est maintenant mon mode de transport exclusif pour le travail et également de plus en plus souvent pour mes déplacements personnels dans Paris. »

« On est vite convaincu par l’usage, parce que c’est un  vrai moyen de joindre l’utile à l’agréable. C’est efficace tout le temps, ça permet de faire un peu d’exercice et en plus c’est un vrai grand plaisir : un tour à vélo quand il fait beau, c’est comme un petit bout de vacances qu’on s’offre !

Thierry Gaudeaux 51 ans, directeur au sein de la Direction de la Distribution de Generali